26/11/2019

Les résultats de la concertation sur le projet de réaménagement de l'aéroport de Nantes-Atlantique sont tombés. L’Etat a d’ores et déjà écarté la piste d’un transfert de l’aéroport vers un autre site.

Les participants à la concertation, qui s’est terminée le 31 juillet dernier, ont largement exprimé leur souhait d’obtenir un couvre-feu de 00 h à 6 h du matin. Cette proposition a été acceptée par l’Etat, la mise en vigueur se fera fin 2021.
Ils ont également exprimé leur volonté de protéger le Lac de Grand Lieu et d’améliorer l’accès à l’aéroport par les transports terrestres.
Les options de piste en V et de piste allongée de 800 m ont été écarté par les contributeurs de la concertation. Ce sera donc l’option d’un allongement de piste de 400 m vers le sud qui sera retenue.
 
Suite à cette concertation, l’Etat a inscrit 31 mesures au projet qui devront être respectées par le prestataire privé qui acquerra la gestion de l’aéroport, dont des mesures pour limiter la pollution sonore ainsi que des mesures écologiques.
Ainsi, une aide à l’insonorisation concernant plus de 7 000 logements sera mise en place ainsi qu’un droit de délaissement. Collèges et écoles trop impactés par l’environnement sonore seront relocalisés.
Une politique commerciale favorisant les avions les moins polluant sera de vigueur et plusieurs études sur l’impact environnementale seront menées.
Il n’y aura aucun financement de la part de l’état pour le futur concessionnaire afin de mener ce réaménagement, toutes les charges financières lui reviendront.
Selon le calendrier prévisionnel, l’achèvement des travaux de réaménagement est prévu pour 2025.

Vous pouvez consulter toutes les informations disponibles sur le projet sur www.reamenagement-nantes-atlantique.fr