26/10/2020

Les déplacements sont au coeur des attentes et du quotidien des habitants. Chaque jour, plus de 600 000 voyages sont réalisés en transports en commun par les habitants de la métropole et d’ici 2030, 270 000 déplacements supplémentaires sont prévus quotidiennement. En juin 2019, Nantes Métropole annonçait la création de 3 nouvelles lignes de tramway et le Conseil métropolitain approuvait le lancement des premières études.
Lundi 26 octobre, une concertation publique sous l’égide de la Commission Nationale du Débat Public sera lancée pour recueillir les avis et propositions des habitants de la métropole. A l’ordre du jour : les 3 nouvelles lignes de tramway dès 2026, leurs possibles prolongements à l’horizon 2030-2035 et la transformation du Pont Anne de Bretagne. La concertation se déroulera jusqu’au 18 décembre au travers de bus citoyens, balades urbaines, réunions publiques. Il sera possible de consulter le dossier de concertation et contribuer en ligne et dans 4 lieux à Nantes, Rezé et Saint-Herblain.
Tous les rendez-vous sont à retrouver sur dialoguecitoyen.metropole.nantes.fr/tramway.

La métropole de demain : 3 lignes, 1 pont, 2 étapes
Le tramway rencontre un succès grandissant : en 5 ans, malgré le contexte sanitaire engendré par l’épidémie de Covid-19, le nombre d’usagers à progressé de 12 %. Le Plan de Déplacements Urbain porte l’ambition d’améliorer le maillage du territoire, de mieux relier les pôles de vie et d’améliorer les capacités de franchissement des cours d’eau en transports collectifs. C’est pour y répondre que le Conseil métropolitain du 28 juin 2019 a adopté le lancement des études de faisabilité pour la création de 3 nouvelles lignes de tramway.
Ces 5 kilomètres de voies constituent un nouveau maillage du territoire à court terme. Ils sont liés à l’aménagement d’un grand coeur métropolitain qui regarde à nouveau vers la Loire et son estuaire.
Avec, en premier lieu, la transformation du pont Anne-de-Bretagne dans le cadre du projet urbain « Bord de Loire - Petite-Hollande », c'est toute la promenade du Jardin des plantes à la Loire qui sera mieux connectée, avec comme horizon les quais de la Fosse, le Jardin extraordinaire et le Bas-Chantenay. Grâce à la nouvelle ligne de ponts nord-sud dessinée entre les ouvrages Anne-de-Bretagne et Trois-Continents, les tramways desserviront l'ouest de l'île de Nantes, le futur CHU attendu pour 2026 et Rezé, au sud, dans le cadre du projet d'aménagement Pirmil-les Isles. C'est l'un des atouts du projet : penser ensemble l'aménagement et les déplacements de la métropole, pour mieux relier ses habitants du nord au sud et de l'est à l'ouest.

Comme le souligne Johanna Rolland, « faire passer un nouveau cap à notre réseau de transport en commun nécessite des décisions majeures concernant les infrastructures. Le lancement de la concertation publique sur les nouvelles lignes de tramway et l'évolution du pont Anne-de-Bretagne marque une nouvelle étape du développement de notre réseau de transport en commun. Grâce à ce projet, nous renforcerons la desserte des communes de la Métropole, en favorisant les déplacements entre le nord et le sud, en desservant également la grande centralité, l’Île de Nantes et le futur CHU. Cette concertation doit être l'occasion pour chacune et chacun d'exprimer ses attentes et ses besoins quant à l'avenir de ce projet ».

« Le projet « De nouveaux horizons pour le tramway » est emblématique de la métropole nantaise : innovant, participatif et au service des habitants. Parce que la métropole apaisée de demain ne peut se construire sans ses habitants et usagers, venez nombreux participer ! ».
Bertrand Affilé, vice-président de Nantes Métropole et maire de Saint-Herblain

« Le territoire Rezéen et ses habitant.e.s sont très directement concernés par les projets de développement des nouvelles lignes de tramway. Pour ce projet d’aménagement particulièrement structurant, la phase de concertation publique est une étape décisive. C’est pourquoi nous appelons les citoyen.ne.s à s’informer et exprimer massivement leurs avis sur ces projets qui auront un impact important sur le devenir de notre cité et notre quotidien futur. »
Hervé Neau, maire de Rezé

Étape 1 : création de 3 nouvelles lignes de tramway et transformation du pont Anne-de-Bretagne
Les tracés des lignes 6, 7 et 8 s’appuient sur les infrastructures existantes. Le projet prévoit la réalisation de 5 kilomètres de nouvelles voies de tramway à des endroits stratégiques du réseau de transport en commun.
Le Pont Anne de Bretagne fait partie intégrante du projet. Sa transformation est nécessaire pour le projet à court terme.
Engagement pris à la suite du Grand Débat métropolitain de 2015 sur la Loire, il est essentiel de le transformer pour permettre au tramway de le traverser et ainsi ne plus passer par la station
« Commerce ». Il aura aussi vocation à devenir un espace public de qualité, au-dessus de la Loire et favorisant le développement des modes de déplacements : tramway, piéton, cycliste.
​​​​​​​
Le coût financier de l’opération à court terme : 325M € TTC
- environ 200M€ TTC pour la création de 3 tronçons de tramways (environ 5 km) ;
- environ 50M€ pour la transformation du pont Anne de Bretagne ;
- environ 75M€ pour l’acquisition de 17 nouvelles rames de tramway.

Étape 2 : les prolongements possibles à horizon 2030-2035
En complément de la première phase, il est nécessaire de réfléchir dès aujourd’hui aux prolongements
de demain afin de renforcer le réseau et son maillage, consolider la desserte et l’offre de transports en
commun nord-sud et ouest-est et faire en sorte que « Commerce » ne soit plus le seul secteur
centralisant l’ensemble des lignes de tramway. Des prolongements possibles ont été imaginés :
- prolongement au-delà de la station François-Mitterrand, à l’ouest sur la commune de Saint-Herblain ;
- prolongement au-delà de la station Île-de-Nantes, à l’est sur la commune de Nantes ;
- prolongement au sud, au-delà de la station Basse-Île sur la commune de Rezé :
• à l’est, vers Pirmil et Gréneraie (Nantes) ;
• à l’ouest vers le secteur commercial Atout sud et la porte de Bouguenais (Bouguenais/Rezé) ;
• au sud, en connexion avec la ligne 3 (Rezé).

26 octobre : début de la concertation publique
La concertation préalable est un processus réglementaire qui vise à associer le public avant la prise de décision des projets. Chef d’orchestre du projet « De nouveaux horizons pour le tramway », Nantes Métropole a donc saisi la Commission nationale du débat public (CNDP) pour définir la meilleure manière d’informer les habitants et de les associer.
La collectivité invite donc les habitants à réfléchir, partager, débattre sur :
• l’opportunité de création de 3 nouvelles lignes : leurs terminus à court et long terme, les variantes de tracés en certains lieux, l’interaction de ces lignes avec les lignes actuelles, avec les autres modes de transport (dont les modes actifs), avec les lieux de convergence et/ou de rabattement P+R, la transformation du pont Anne-de-Bretagne ;
• les prolongements long-terme de ces 3 nouvelles lignes ;
• la place des différents modes de déplacements (piéton, tramway, vélo, voiture) et leur coexistence dans l’espace public.

Comment participer ?

  1.  Sur dialoguecitoyen.metropole.nantes.fr/tramway pour accéder au dossier de concertation et à l’agenda de concertation. Les habitants peuvent aussi déposer une contribution libre et individuelle, ou un avis collectif sous forme de cahier d’acteurs.
  2. ​​​​​​​Dans les 4 lieux de concertation où il sera possible de consulter le dossier de concertation et contribuer en ligne (ordinateur et borne tactile mis à disposition) :
    - à Nantes au siège de Nantes Métropole et au Hangar 32. Au Hangar 32, une exposition racontera l’ensemble du projet : détail des lignes, carte en grand format, l’histoire du tramway. Un médiateur sera présent pour renseigner le public sur le projet et aider à contribuer ;
    - à Saint-Herblain (Carré des services) et Rezé (Hôtel de Ville) où un médiateur sera aussi présent pour renseigner le public et les aider, si besoin, à contribuer.
  3. En rencontrant, sur inscription préalable, les acteurs du projet lors de réunions publiques. Le projet sera présenté en détails et pourra être discuté en direct avec les habitants :
    • 1e réunion publique le 3 novembre à Nantes ;
    • 2e réunion publique le 24 novembre à Saint-Herblain ;
    • 3e réunion publique le 8 décembre à Rezé.
  4. Lors des balades ateliers : des balades et des ateliers (sur inscription) sont organisés sur le tracé des lignes 6, 7 et 8 et chacun de leurs prolongements possibles.
  5. Au bus citoyen : un bus citoyen arpentera le territoire à la rencontre des habitantes et habitants, proposant un rendez-vous toutes les semaines.

A noter : en raison de la situation sanitaire, le programme reste soumis à évolution. Toutes les dates, lieux et horaires de ces manifestations sont à consulter sur le site de Nantes Métropole. Les événements se dérouleront dans le respect des protocoles sanitaires.

Et ensuite ?
Sur la base de l’ensemble des contributions exprimées, des comptes-rendus de réunions, de balades ou d’ateliers réalisés, et s’appuyant sur leurs propres observations, les deux garants nommés par la Commission Nationale du Débat Public ont un mois pour produire un « bilan de la concertation ».
Nantes Métropole étudiera l’avis rendu et décidera, lors d’un Conseil métropolitain au printemps 2021, des suites à donner au projet.

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.